Halloween 2021

Halloween 2021 Approche! Et si chez Phobia on transformait toutes nos salles en Escape Game horreur?

Voici est l’histoire de Halloween 2021 pour vous divertir :

“Autrefois, lorsque le prêtre était encore un jeune homme, il était magicien. Partout où il allait, le jeune magicien amusait, épatait, impressionnait. Il devint très célèbre dans le monde entier. C’était une personne hors du commun. Capable de libérer son corps et son esprit de n’importe quelle situation. Mais il avait un secret. Une étrange passion l’animait comme un feu glacé. Le magicien, bien au-dessus des simples mortels, n’avait qu’un seul but: vaincre la Mort elle-même. Il y avait une légende. Un objet, une relique…Comme aux temps des croisades, il se lança dans cette quête de l’immortalité. Celle-ci le mena jusqu’au Musée le plus prestigieux de la Capitale la plus connue au monde. C’est ainsi qu’il la trouva, cachée au cœur du plus profond secret de Da Vinci; le vase sacré…”.

La jeune fille morte écoute l’histoire du vieux prêtre. Il lui promet un corps. Il lui promet la vie éternelle. Le Graal exaucera son vœu. Le prêtre ne demande qu’une seule chose en échange, une simple chose; de la dévotion. Anna accepte le marché. Son corps dématérialisé entre en contact avec le sang du Calice. Son souffle revient. C’est une nouvelle existence qui s’offre à elle, un nouveau corps, une vie. Anna a disparu à jamais; désormais, elle se fait appeler Alice, fidèle assistante du Grand prêtre. Son sauveur. Son guide. Et celui de beaucoup d’autres…

Le temps passe, le Grand prêtre s’entoure de nouveaux disciples. Des damnés, des âmes ressuscitées, comme Alice. Ils sont tous comme des enfants, en adoration devant leur père. Un père qui a besoin de se nourrir, car après avoir lui-même usé d’un objet aussi saint, il avait passé un marché avec le Diable. Il ne peut vivre éternellement qu’en se nourrissant du cœur pur encore palpitant de jeunes sacrifiés. Dévots, les enfants du Grand prêtre font tout pour assouvir sa soif meurtrière. Usurpant l’identité de simples agents immobiliers, ils livrent de pauvres innocents dans l’antre du Maître. Dévorée par le remords, rattrapée par son passé, Alice supplie le Grand prêtre d’arrêter. Ce dernier sourit et la fixe de son regard étrange.

“ Personne ne m’arrêtera, mon enfant, dit-il tranquillement, et si jamais tu essaies, n’oublies pas qui je suis. Je suis l’insaisissable, le maître de l’évasion, le Magicien. Jamais tu ne me retrouveras.”

Plus tard, Alice, affolée, prévient des policiers.  Elle leur raconte toute l’histoire. Mais quiconque de saint d’esprit ne pourrait croire une telle Histoire. Les policiers sont méfiants. Cependant, de nombreuses personnes disparaissent dans de mystérieuses conditions, ils ne peuvent le nier. Ils décident alors de suivre Alice jusqu’à l’Antre de ce soi- disant Grand prêtre. Mais comme il l’avait prédit, il avait disparu. Ses fidèles aussi. 

Alice est arrêtée. Jugée responsable des sordides disparitions. Pendant des années, elle répète…et répète encore son histoire. Puis petit à petit, les mots se déforment. Le contexte change. Alice raconte être passé de l’autre côté du Miroir. Elle parle d’un maléfique Roi Noir qui répend la folie autour de lui. Elle parle d’un endroit où le temps n’a plus d’impact. 

Aujourd’hui, Alice est enfermée dans un asile psychiatrique, à nouveau prisonnière d’un manoir, son propre esprit. Ses nouveaux amis ne sont que les ombres dépravées de son pauvre cerveau. Certains affirment entendre la jeune fille en pleine nuit, après un énième cauchemar, hurler de toutes ses forces: “Prends mon coeur! Vas-y, prends mon coeur!…”

Vivez Halloween chez Phobia

PS. Cette histoire est imaginaire, nos salles ne changent pas leurs scenarios habituelles pour le mois d’Octobre. Cela vous empêche pas de venir passer Halloween 2021 dans le Loft 13 ou Les Disparus!